• Qu’est ce que le cancer de la prostate ?

    La prostate est une glande qui fait partie de l’appareil génital de l’homme. Elle se trouve sous la vessie, devant le rectum et elle entoure le canal par lequel est évacuée l’urine de la vessie, « l’urètre ».

    Les cancers de la prostate correspondent à la présence de cellules cancéreuses dans la glande prostatique.

    Le plus souvent, cette maladie se développe lentement et reste localisée à la prostate. Dans certains cas, elle peut progresser vers les organes voisins ou conduire à la formation de métastases, notamment au niveau des os.

    Les cancers de la prostate localisés peuvent souvent être pris en charge efficacement. C’est la raison pour laquelle un dépistage permettant une détection précoce de la maladie est proposé aux hommes de plus de 50 ans ainsi qu’à ceux présentant un facteur de risque spécifique (en particulier en cas d’antécédents familiaux).

  • Quels sont les différents symptômes du cancer de la prostate ?

    Les cancers de prostate se développent souvent sans symptôme particulier mais parfois certains signes peuvent être révélateurs et doivent conduire à consulter son médecin traitant :

    • à un stade avancé, des difficultés à uriner;
    • ou des troubles de l’érection;
    • au stade métastatique osseux, des douleurs.

    Les symptômes n’apparaissent que lorsque le cancer de la prostate est avancé, d’où l’importance d’un dépistage régulier.

  • Comment détecter le cancer de la prostate ?

    La majorité des cancers de prostate sont diagnostiqués suite à une élévation du PSA.

    En effet, en cas de cancer, les taux sanguins de PSA (Antigèneprostatique spécifique ou Prostate SpecificAntigen) peuvent augmenter fortement. Des taux élevés de PSA ne sont cependant pas suffisants pour poser un diagnostic. Des taux de PSA élevés peuvent également révéler la présence d’une infection ou d’une hypertrophie bénigne de la prostate.

    Seule une série de biopsies de la prostate peut établir avec certitude le diagnostic de cancer. Ce geste est réalisé par le chirurgien urologue.

  • Quels sont les traitements possibles du cancer de la prostate ?

    Tout dépend des résultats du dosage PSA et de la biopsie. Si le cancer évolue lentement, les médecins peuvent préconiser une surveillance active : ils se contentent alors d’effectuer régulièrement des dosages PSA et des biopsies pour suivre l’évolution de la pathologie et intervenir si besoin.

    Dans le cas contraire, les médecins peuvent proposer une ablation de la prostate, une radiothérapie externe ou une curiethérapie. Il est fréquent que le choix de la technique soit laissé au patient. Vous trouverez sur ce site certaines informations. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos spécialistes qui vous donneront un avis personnalisé.

    Dans les stades plus avancés, une hormonothérapie ou une chimiothérapie peuvent être proposées.

  • La prévention du cancer de la prostate

    Certains facteurs alimentaires ou l’éjaculation régulière ont été évoqués afin de diminuer le risque de développer un cancer de prostate. Cependant, rien n’est prouvé formellement.

    Le meilleur moyen de réduire le risque de décès par cancer de prostate reste le dépistage, grâce au dosage sanguin du taux de PSA.

    La décision de dépister le cancer de la prostate se prend au cas par cas, après discussion avec son médecin traitant ou son chirurgien urologue. Si le praticien estime qu’une recherche est nécessaire (et après information du patient), il peut réaliser un toucher rectal et prescrire un dosage du PSA.